Alerte Attentat Belgique

Un attentat sur votre lieu de travail que faire ?

Tout d'abord si des consignes sont données par votre directeur ou votre employeur, veuillez respecter les consignes...
Suivant la configuration du bâtiment ou des bureaux, les choses peuvent être parfois différentes.
En effet, les murs des bureaux sont ils en bois ou en brique ? Des vitres au rez de chaussée ?
Votre bureau est-il un bureau accessible librement ou votre bureau est t-il en accès privé.
Vu le risque d'alerte attentat en Belgique les employeurs doivent informer les travailleurs du risque.
La direction peut prendre des mesures pour protéger et informer son personnel.
Soit par le biais d'une réunion d'information ou un d'un avis.
Il est fait tout à fait possible pour l'employeur de prévoir une safe room ( salle de secours ).
Mais cela peut avoir un coût énorme à supporter pour l'employeur, de plus
sur ce point, des doutes persistent, l'effet de masse ne fera qu'accentuer le nombre de victimes.
Imaginons le cas de figure, un terroriste localise la safe room mal sécurisée, plus moyen de s'échapper, le nombre de victimes sera énorme.
Sauf si il s'agît d'une safe room style bunker, entièrement sécurisée, blindée et dépourvue de fenêtre...

Se réfugier en groupe oui mais par petit groupe, dans une cave par exemple si elle ferme à clés.
Les petits groupes attireront moins l'attention des terroristes que 50 employés.
Pour le bruit aussi, un petit groupe sera plus discret si il faut se cacher ou fuir...



Dés les premiers signes

Si des indivus armés ( sauf la police ) pénêtrent sur votre lieu de travail, ce n'est pas normal.
Dés lors il faut agir rapidement, en faire part tout de suite à vos collègues, votre supérieur.
La réaction doit être rapide, éfficace, immédiate.
Votre chef en tant que responsable vous confirmera si il y a un risque...
Si des mesures sont prises par votre employeur, l'employeur vous donnera des indications à suivre.



Pas de chef au bureau !

Vous êtes dans un bureau ou une salle, sans responsable et sans consignes.
Vous devez alors agir avec vos collègues, agir et non intervenir !
Ensemble suivant la proximité du lieu entre vous et les terroristes, il faut sortir !
Inutile de rester dans au bureau si il ne ferme pas à clés ou si des fenêtres donnent au rez de chaussée.
Si votre bureau est à l' étage, fermé et en construction 'briques', vous pouvez rester à votre bureau.
Assurez-vous de bloquer la porte avec des tables ou des armoires, dans le noir et sans bruit, cachez-vous.
Vous avez peur à ce moment, c'est normal, ne pas avoir peur dans ces circonstances est plutôt anormale.
Le bureau n'est pas sécurisé, il ne ferme pas !
Dans le plus grand calme et le silence complet, dirigez-vous vers l'extérieur, sortie de secours, sortie arrière.
Le tout est de sortir du bâtiment le plus discrètement possible et sans être vu...
L'un d'entre vous se chargera de prévenir la police avec son gsm via le numéro 112
Il vous faut penser aussi à éteindre la sonnerie de votre GSM et votre vibreur.
Dans un silence complet, le bruit de votre vibreur peut trahir votre présence.
Ne pas courrir pour ne pas mourir si c'est possible ...
Le bruit des pas de course peuvent attirés l'attention...


Des tirs, des bruits d'explosions

Vous êtes au bureau, des bruits d'armes à feu retentissent.
La première chose à faire qui doit devenir un réflexe est de se placer sous son bureau à 4 pattes.
A 4 pattes sous le bureau et restez y, si l'employeur est présent il a peut être des instructions à suivre...
Dans le cas ou le responsable de bureau est absent ou ne sait que faire.
Toujours à 4 pattes sous le bureau, l'un d'entre vous appelle immédiatement la police via le 112.
Ne pas crier, dans le plus grand silence,l'un d'entre vous peut relever la tête et écouter à la recherche d'information.
Les bruits semblent loin ? les bruits semblent près de vous ?
Ce sont des informations utiles afin de situer la proximité du danger.
Si les bruits sont très proches, mieux vaut rester cacher sous son bureau et à plat ventre
Dans le plus grand silence afin de ne pas vous faire repérer par les terroristes.
Il faut penser aussi à couper la sonnerie de votre GSM et le vibreur !
Le bruit est loin, l'un de vous le plus près de la porte, toujours à genoux se dirige vers la porte
La porte légèrement entre ouverte et toujours à 4 pattes dirigez-vous vers la porte l'un après l'autre.
Une fois sorti du bureau, soyez le plus discret possible, dirigez-vous vers les sorties de secours si possible.
Dés que vous êtes hors du bâtiment, dirigez-vous vers les commerces aux alentours, expliquez leur les évenements
En attendant l'arrivée de la police, vous êtes à l'abris, il vous faut penser à prévenir vos familles.



Vous avez des inquiêtudes ?



Il ne faut pas hésiter à demander l'avis de votre employeur ou directeur.
Il existe aussi le centre de crise de l'état Belge IBZ .
Le site IBZ à pour but d'informer le niveau d'alerte ainsi que certaines consignes à suivre.
Le niveau d'alerte en Belgique est décidé par l'OCAM Organe de coordination de la menace
L'OCAM en coordination avec l'état Belge et les services de police sont à même de décider du niveau d'alerte.



Faut-il céder à la panique ?


Bien sur que non,mais il faut être préparé à des actes de terrorisme en Belgique.
Le risque zéro n'existe pas, au vue de la situation actuelle et du climat sur le territoire Belge.
Il est important de savoir quoi faire, à quel moment agir en cohérence et de façon pertinente.

Tweeter
Tweeter
Contact to webmaster : info@alerteattentat.be

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, nous ne les conservons pas mais cela facilite votre navigation.
Nous respectons la vie privée de nos utilisateurs. En savoir plus