Nouvelle menace de l'Etat Islamique du 7 juin 2017 8 pays sont la cible

C'est une nouvelle menace qui se propage depuis mercredi sur les réseaux sociaux.
C'est via le compte Télégram d'un porte parole de l'Etat islamique que prend naissance la propagande.
Un compte Télégram qui est actuellement vérifier par les experts mais tout porte à croire,
que cette nouvelle menace est réelle, car habituellement c'est par ce compte que les nouvelles sont communiquées.

Que dit la nouvelle menace terroriste ?

Tout d'abord 8 pays sont la cible de la menace:
Les USA, le Royaume-Uni,la Russie,la Belgique,la France,l'Italie,le Canada et l'Australie .
La menace concerne les lieux publics, il est demander au musulman dans ce nouveau communiqué de ne pas se rendre sur les marchés,les rues et les parkings .

Il est aussi fait part d'une explication de la menace.

Les soldats du califat y exploseront, écraseront des gens ou trancheront leur gorge n'importe quand.
Dans ce message le contenu à pour but de semer la terreur.
Mais nous savons déjà malheureusement que plusieurs attentats ont déjà eu lieu.
Par expérience lors de ces dernières années, nous savons que leur menace est souvent suivie d'action.




Faut-il avoir peur de cette nouvelle menace ?

Pas plus qu'une autre mais elle est prise très au sérieux par les services de sécurité.
L'OCAM analyse en ce moment même le contenu du message.
Le niveau de menace ne devrait pas être relevé mais il est déjà important depuis des mois.
A rappeler que le niveau actuel est de niveau 3 sur une échelle de 4 .
Ce qui veut dire que un attentat est possible et vraisemblable.


Un complément du message de propagande d'hier soir.

Dans ce message, il est fait part que des milliers de lions solitaires ont été préparés dans les pays cibles.

Toujours dans le message, les lions ( comprendre les loups solitaires ) auraient vendus leur corps et leurs âmes pour la cause d'Allah.
Bref, des terroristes qui n'ont plus rien à perdre...

Il ne faut pas avoir peur, mais il faut rester prudent et à l'écoute des informations dans votre région.
Nous diffusons aussi les alertes à travers nos réseaux Facebook, Twitter, Instagram dés que nous sommes en possession d'une alerte confirmée.

Vous pouvez commenter ci-dessous.




Tweeter
Tweeter
Contact to webmaster : info@alerteattentat.be